Repères
CICÉRON - Le pouvoir et l’amitié

« La nature humaine manque de volonté lorsqu’il s’agit de mépriser le pouvoir, et quand, pour l’obtenir, ils négligent l’amitié, les hommes s’efforcent alors de cacher leur faute en se trouvant de bonnes raisons d’agir comme ils le font.
Voilà pourquoi il est si difficile de se faire de vrais amis parmi les hommes publics et les politiciens. »

CICÉRON, L’Amitié, éditions Arléa, p. 54


[Haut de la page]     [Page précédente]