Repères
François-René de CHATEAUBRIAND - Le peuple malade

« Quand un peuple, transformé par le temps, ne peut plus rester ce qu’il a été, le premier symptôme de sa maladie, c’est la haine du passé et des vertus de ses pères. »

Chateaubriand, Les Mémoires d’outre-tombe, Livre trente-sixième, chap. 11, Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade, 1951, p. 579


[Haut de la page]     [Page précédente]