Repères
Raymond ARON - Recul devant la modernité et révolutionnarisme

« Un pays qui recule devant la modernité et, aspirant à l’impossible, se condamne lui-même au sous-développement dont le révolutionnarisme encore verbal et peut-être demain affectif redevient le point d’honneur spirituel. »

Raymond ARON, « Explication sommaire de l’absurde », La Révolution introuvable, Fayard, 1968, p. 153.


[Haut de la page]     [Page précédente]