Repères
Raymond ARON - Rêves égalitaires et tumulte des réformes

« Les Français, en matière politique et sociale, continuent d’aimer les idées abstraites plus que les faits. Ils compensent par des rêves égalitaires et anarchistes la rigidité de leurs organisations. Ils y ajoutent leur vieille habitude de rédiger des constitutions pour transformer les mœurs et d’improviser dans le tumulte des réformes qui n’ont de chance de réussir que par la modération et avec le temps. »

Raymond ARON, « Explication sommaire de l’absurde », La Révolution introuvable, Fayard, 1968, p. 147.


[Haut de la page]     [Page précédente]